La situation est confuse et complexe à l'UDI 89 qui fédère plusieurs partis du centre, principalement dans l'Yonne, le parti Radical Valoisien présidé par Karl Guillaume et le Nouveau Centre présidé désormais par Jean-Philippe Bailly qui succède à André Villiers.

C'est la non reprise de sa carte en 2015 par ce dernier, qui a créé la confusion et l'appétit de certains. Déçu des conditions de construction de la liste de droite dans l'Yonne aux élections régionales et lâché par un administratif qui devait faire le boulot de réadhésion, André Villiers a repris sa carte en 2016.

Or, au terme d'un mandat de 3 ans, des élections doivent élire les nouveaux élus de l'Union des Démocrates et Indépendants de l'Yonne, qui compte environ 140 membres.

Deux candidats et deux listes sont en présence emmenés par Dominique Vérien maire de Saint-Sauveur conseillère régionale d'opposition, membre du parti Radical ; et Jean-Philippe Bailly, ancien trésorier de l'UMP 89, adjoint au maire socialiste d'Auxerre et président du Nouveau centre 89 qui succède à André Villiers.

 

AUXERRETV donne la parole aux deux candidats à la présidence. Dans le cadre des élections, les commentaires seront fermés

 

 

 

 

 

 

Dominique Vérien candidate à la présidence de l'UDI dans l'Yonne (DR)