Une manière pour Éole de sortir de sa réserve pour saluer les retrouvailles à Bouillot et d'encourager en les poussant les Verts et Rouges qui ont remporté leurs deux premiers matchs joués sur terrain adverse (0-23 à Sucy-en-Brie et 10-23 à Pithiviers)

Leur adversaire du jour, Gretz/Tournan/Ozoir, est lui aussi invaincu. Cela promet peut-être du spectacle entre deux équipes apparemment proches l'une de l'autre.

Cela dit, en rugby il n'y a pas de vérité. Chaque match est un récit original que personne ne peut prévoir.

L'entente Gretz/Tournan/Ozoir (Seine-et-Marne), existe depuis 2011, une fondation de Franck Laclie. Alain Taurand est lui l'un des coaches en place depuis trois saisons avec Pierre Le Fur (qui joue encore) et Norbert Mossot. Il y a deux ans, Gretz évoluait en honneur. 

Ce qui est sûr, c'est que les supporters du RCA attendent ce premier match à domicile avec une certaine impatience, même sir le pré Bouillot est un chantier qui déboussole tant il met à mal la vie collective autour du stade, la pelouse et les vestiaires étant les seuls lieux de vie depuis un an. Et il en sera ainsi encore pendant un an quasiment jusqu'au mois de mai et la livraison des nouvelles installations.

Sous les tentes de fortune cependant, le RCA a su maintenir une tradition d'accueil bien ancrée et appréciée des adversaires d'un après-midi sur l'herbe, à courir derrière un ballon ovale.

Avec une équipe rajeunie qui a perdu quelques joueurs confirmés, le RCA porteur d'histoire, déroule une nouvelle alchimie prometteuse.

C'est avec plaisir qu'on les suivra, aujourd'hui et demain, dans une nouvelle aventure et dans une poule particulièrement relevée avec des équipes du bassin parisien de gros calibre. C'est en se confrontant à plus fort que soi que l'on progresse et c'est ce dont a besoin Auxerre depuis deux ans.

Fortes de deux victoires, les deux équipes vont vouloir confirmer leurs bonnes dispositions et le bon début de saison ponctué de victoires qui génèrent la confiance.

Il faudra juste bien faire, avec méthode, sans tenter de trop bien faire. La bonne mesure quoi.

Mais peut-ton tenir ce langage à un rygbyman vert et rouge mort de faim ...?

 

P-J. G.

 

 

 

Le groupe RCA

Malchien, Bousseton, Lomsadze - Huré (cap) G. Martin- Sanchez, Sciot, Preti - Anglas, Parma - Lowyck, B. Martin, Bourhano, Forestier- Dupinay

Remplaçants : Gallet, Pajot, Vallez, Magnat, Porterie