S'il faut en croire un courrier de la ministre chargée des Transports, le développement de la N 77 Troyes-Auxerre et le contournement sud d'Auxerre sont renvoyés aux calendes grecques et à de futurs hypothétiques arbitrages régionaux