Emmanuel Macron a présenté depuis l'Élysée ses premiers vœux présidentiels. Accoudé sur un bureau en marbre, devant une fenêtre, il a d'abord eu une pensée à ceux qui «sont seuls, souffrent, ou sont malades, et je sais que dans ces moments de fête, cette solitude et cette souffrance sont plus durs à supporter.» J'aurai besoin de vous, a insisté le chef de l'État qui mise sur le génie français, ajoutant qu'il n'arrêtera «pas d'agir» malgré les voix «discordantes»