Exil d'une famille Yézidie fuyant le génocide syrien - page de couverture (DR)

 

Conversation avec l'Auxerrois de souche Guillaume Hervieux, 49 ans, écrivain, et père au foyer.

Ce spécialiste en histoire des religions vit à Forbach en Lorraine où entre les tâches ménagères, l'éducation de trois enfants et la vie de couple, il trouve des espaces pour écrire.

Sa quête et sa réflexion sont permanentes pour expliquer la complexité du monde, les fondements des religions et leurs influences sur le cours des vies et du destin.

Une quête débutée dès l'adolescence, période de rupture totale où la recherche du sens de la vie et des choses peuvent apparaître comme vitales à cet âge particulièrement. Guillaume Hervieux a séjourné à l'abbaye de la Pierre-qui-Vire dans le sud de l'Yonne en Morvan, comme de nombreux autres jeunes de l'Yonne et d'ailleurs, paumés dans la vie.

Les livres qu'il a écrit sont édifiants et terrifiants car leur lecture démonte des mécanismes et des supercheries qui aliénient les humains et les rendent malades. Exemple, faire croire aux enfants qu'il y a des êtres supérieurs est une maladie sociale grave affirme-t-il. La mise en perspective ne laisse guère d'illusion terrestre. Reste la petite lumière. Et un tour du monde prévu, l'année prochaine.

Une bague en or contre un kilo de sucre, son cinquième livre, a été écrit en 9 mois. Il raconte le témoignage de l'exil d'une famille Yézidie qui fuit le génocide syrien en 1999.

Le phénomène migratoire permanent à l'échelle de l'humanité, montre au travers de l'histoire d'une famille les vicissitudes de l'Histoire en marche. Crucifiée par les affres de la religion.

Pour survivre en prison, sans pitance, la balance ne peut pas être équitable entre une bague en or échangée contre un kilo de sucre pour avoir une chance de respirer quelques jours encore.

 

P-J. G.

 

 

 

 

 

                   Le témoignage

 

À travers le regard d’une femme attachante, Leïla, nous suivons le périple d’une famille kurde yézidie qui a échappé au génocide en Syrie et qui a trouvé refuge en France. Avec Alan son mari, leurs deux filles Linda et Avin ainsi que Gorgin le frère d’Alan, ils vivent cachés afin d’éviter qu’une sombre vengeance ne s’abatte sur eux.

Ils pensaient boucler leur périple en un mois mais trois années durant, ils vont être ballotés de pays en pays, échappant à la mort par deux fois, affrontant le froid, la soif, la faim, le dénuement, la prison, la séparation, deux retours dans leur pays. Enfin, la troisième tentative est la bonne.

Nous découvrons aussi les spécificités des yézidis, la relation de ces derniers avec les chrétiens et les musulmans. Mais c’est aussi un récit qui éclaire de l’intérieur l’actualité de la région (Syrie, Irak, Turquie), en apportant des éléments de compréhension historique, politique, religieux.

Les Yézidis sont menacés de disparition en Syrie. Ils subissent un véritable génocide, méthodique, programmé. Leïla crie ici sa souffrance mais aussi son espoir.

 

________L'auteur Guillaume Hervieux

 

 


Après des études à la faculté protestante de Montpellier puis à l’Institut d'Études Politiques d’Aix-en-Provence, Guillaume Hervieux a obtenu un Mastère en Science des Religions à l’Université de Strasbourg.

Specialiste de l'histoire des religions, Guillaume Hervieux a été pendant sept ans collaborateur de Jean-Pierre Soisson.

Conférencier dans le cadre des Universités pour tous/populaires en Bourgogne et en Moselle, il a écrit trois livres qui ont fait date :

La Bible, le Coran et l'esclavage, 2008, éditions de l'Armançon ; L'ivresse de Noé, 2011, édition Perrin, Prix littéraire Fettkann 2012 ; La Porte du Messie, 2014, Editions Le Cherche Midi, avec Philip Leroy.

Guillaume Hervieux est né le 13 novembre 1968

- 1996-2001 : Maîtrise à l'Institut protestant de théologie (ITP) de Montepellier

- 2003-2004 : Institut d'Études politiques (IEP) d'Aix-en-Provence

- 2005-2006 : Master en science des religions à Strasbourg

 

__________Instantanés