La CGT organisait, mardi, une première « grève nationale » et des manifestations pour réclamer une hausse des salaires et plus de justice fiscale, aux côtés de Solidaires et Force ouvrière. La gauche politique (FI, PCF, NPA et Génération S s'affichait le long des quais, dans la rue, avec les syndicats et les «gilets jaunes»