Un bon début de match conquérant maîtrisé peut faire la différence et donner le ton de la partie. C'est exactement ce qui s'est passé.

Les Ajaïstes mènaient 1-3 à la mi-temps sur un doublé de Courtet (16 et 41) et un but d'Aguilar (22).

Ce fut un match très ouvert bien négocié par les hommes de Cédric Daury qui ont résolument pris le match en mains.

Courtet a ouvert le score sur une tête dans la lucarne au premier poteau sur un corner distillé par Obraniak.

Les Haut-Savoyards ont frappé la transversale suite à une tête de Brison qui aurait pu égaliser.

Brison, intenable au four et au moulin, a finalement réduit le score (28), en exploitant, plein axe, une passe transversale en retrait d'Obraniak. Il a conclu son rush par une frappe enlevée dans le haut des filets.

Sur la contre-attaque, Aguilar très en vue sur le côté droit, a doublé la mise grâce à une frappe croisée parfaite.

Peu avant la mi-temps, Courtet lancé côté gauche, est entré dans la surface et d'une frappe croisés puissante a permis à Auxerre de faire le break.

La seconde période fut de la même veine mais l'efficacité n'était pas au rendez-vous et le gardien sayoyard a fait des miracles.

Finalement sur un contre et un déboulé de Fumu-Tamuzo suivi d'un centre au point de pénalty, Montiel a réussi à tromper Berthelon. (1-4)

Les Auxerrois sauront, lundi soir (21 heures), quel sera leur prochain adversaire. Le tirage au sort des 32es de finale, voit l'entrée en lice des clubs de Ligue 1.

 

AJA.- Boucher - Aguilar, Tacalfred, Goujon, Boto - Sissako - Mathis (cap.), Konaté (Diallo 61) - Obraniak (Fumu-Tamuzo 66) - Ayé, Courtet (Montiel 89).

 

Obraniak à la manoeuvre (DR)