Marian au sol n'était jamais battu ... (DR)

 

 

Le dernier plongeon.

Il y alla souvent du bon côté. 

Ce mercredi soir, il a plongé pour la dernière fois, tirant sa révérence, chez lui, dans son pays aimé, après avoir grillé une dernière clope, autorisée par la Faculté. Un cancer des poumons fut diagnostiqué au mois de novembre 2014. Les médecins estimèrent qu'il ne fallait pas le priver de son plaisir car il était condamné. La fin fut brutale et difficile.

Marian Szeja fait partie du paysage auxerrois depuis longtemps, la fin des années 70. Il a laissé des traces plus fortes encore que des souvenirs puissants. Il a entraîné Bruno Martini et Lionel Charbonnier, tous deux garidens de l'équipe de France, le second champion du monde en 1998.

Gardien historique du club, Marian Szeja a disputé 217 matchs avec l’AJA entre 1974 et 1980.

Marian a deux fils, Bernard et Darek. Bernard vit à Auxerre. Joueur milieu de terrain, Il a ensuite longtemps entraîné le Stade Auxerrois avec Jean-Yves Grégoire. Aujourd'hui, il entraîne l'équipe de Varennes.

Darek son fils cadet fut gardien de but comme son père. Il évolue en deuxième division polonaise après avoir joué à Troyes.

 

Une statue, un momument

Marian Szeja est un personnage avant tout, un homme rare d'intensité, d'humilité et de calme.

Sa sérénité dans les moments les plus excitants, était exemplaire et impressionnante. Lorsque les joueurs étaient fous et Guy Roux aussi, lui et Janas, conservaient un calme olympiens. Ils dominaient de leur taille et de leur envergure le vestiaire. Visages fermés mais bienveillants. Comme s'ils habitaient un autre monde.

L'AJA, sans Marian son gardien de but, n'aurait jamais réussi le parcours accompli.

Marian Szeja fut à la base de l'édifice, car Roux considérait qu'une équipe se construit à partir du numéro 1, fondement de la colonne vértébrale. Vinrent Janas, Matysik, Klose, Szarmach l'épervier comme le définissait Serge Mésonès, historique capitaine d'une équipe de vrais conquérants, des hommes à forte personnalité qui allaient au bout d'eux-mêmes, au bout de leurs rêves. Une autre époque. Magnifique.

 

Pierre-Jules GAYE

 

 

PODCAST # 2015  GUY ROUX : "IL A ÉTÉ DÉTERMINANT"

 

 

JEAN-CLAUDE HAMEL : "IL NOUS A SAUVÉS"

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu'en dit Wikipédia

Maryan Szeja, né le 20 août1941 à Siemianowice Śląskie (Pologne), est un Gardien de but de football, international polonais à quinze reprises. Il a notamment gagné la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de 1972.

Lors de son passage à l'AJ Auxerre, il joue dans le film Coup de tête, interprétant le rôle du gardien de Trincamp.