La force tirée de la faiblesse (DR)

 

Ce qui frappe chez Cédric Daury (1), c'est sa volonté d'impliquer tout le monde, c'est-à-dire chaque joueur de son groupe.

Il veut que chacun exprime ce qu'il porte en lui, au tréfonds, de positif.

Daury construit avec ce qu'il a.

Jamais il n'a pleuré pour se plaindre qu'il n'avait pas ou que manquait ceci ou cela.

Au contraire, des lacunes, des faiblesses, il en tirait une force.

Il pourrait dire "moi je suis résilent (2), ça fait ma force" après le problème de santé qu'il a vécu. Il a du stopper son activité en mars 2007 en raison d'un cancer de la parotide.

Informé de sa maladie à la veille d'un match, il garda l'information secrète jusqu'au lendemain de celui-ci pour protéger l'équipe. La force qui lui permit de vaincre la maladie, laquelle lui impose aujourd'hui une paralysie faciale, lui vaudra l'admiration de beaucoup. Sa culture naturelle du combat, sa force de caractère et son sens de l'organisation lui valent alors le surnom de Samouraï.

 

Personne sur le bord du chemin

 

Impliquer tout le monde, tous les membres du groupe est un choix et une volonté fondamentale. pas question de laisser un joueur sur le bord du chemin. Pourquoi ? Parce que chacun a une vraie place, sa place dans l'équipe, à un moment ou à un autre, en fonction des complémentarités nécessaires.

Dit autrement, chacun participe à la vie du groupe qui s'entraîne tous les jours, donc chacun donne vie à ce groupe ...

Cédric Daury porte en lui cette force et il la met au service des autres comme un levier. Daury ne fait pas de discours sur ce qu'il fait, mais il tient, lorsqu'il en parle comme dans cette video, un discours cohérent et adapté.

À aucun moment il ne se cache derrière la faiblesse pour avancer.

Le voici directeur sportif. Un nouveau rôle, mais toujours le même homme. De qualité.

 

P-J. G.

 

 

__________________ 

(1) Cédric Daury est un footballeur puis entraîneur français, né le 19 octobre 1969 à Meudon dans les Hauts-de-Seine. Il évolue au poste d'attaquant puis de milieu de terrain de la fin des années 1980 au début des années 2000. Formé au Stade de Reims, il joue ensuite notamment au SCO Angers, au Havre AC, à l'AS Cannes, et à La Berrichonne de Châteauroux où il achève sa carrière de joueur. Il est actuellement Directeur Sportif de l'AJ Auxerre.

 

(2) En psychologie, on s’en sert (de la résilience) pour désigner la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Il s’agit d’une qualité personnelle permettant de survivre aux épreuves majeures et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de la crise.