« Le véritable acteur du Palio, c’est le cheval. Héros sans tache, aimé, choyé, désiré, pleuré. Lui seul entre de plein droit dans le mythe, la légende. C’est au cheval que s’associent les souvenirs du triomphe, les désillusions d’une cuisante défaite… » Roberto Marrocchi, journaliste, 1998