Vers 15 heures heure locale, un violent tremblement de terre de magnitude 8,8 a frappé le Japon, souvent touché par des séismes.

"Depuis une heure, c'est la transhumance, des milliers de gens se sont réfugiés dans les espaces verts, où il n'y a pas de risque d'effondrement" raconte le correspondant de RTL. Les Japonais sont entraînés à réagir avec calme: tous ont un petit casque, et beaucoup pianotent sur leur téléphone portable pour essayer de joindre leurs proches.

Un Français habitant Tokyo raconte : "Une bonne partie de Tokyo est privée d'électricité. Les téléphones sont hors service (fixe comme portable), et nous faisons notre possible pour contacter les amis et la famille vivant dans la zone la plus durement touchée. Pour le moment, le stress et l'émotion sont toujours présents... Le plus gros séisme que j'ai ressenti en six ans, mais probablement le plus puissant et largement ressenti depuis le séisme de Kobe de 1995." L'archipel enregistre 20% des séismes dans le monde.