OK
 

mardi 17 janvier 2017

AJA : Papin and & suspendus à la DNCG

C'est la DNCG, direction nationale du contrôle de gestion, qui arbitrera au bout du compte la venue à Auxerre ou non, de Jean-Pierre Papin à l'AJA comme entraîneur-directeur sportif-ambassadeur

Lire la suite...

lundi 18 mars 2013

AJA : parole à un repreneur potentiel

Joël Loubert, un des membres du trio de repreneurs potentiels de l'AJA dévoile les grandes lignes d'un plan qui semble se dessiner. L'objectif est de réunir 5 millions d'euros. Il y aura un changement de direction ou il n'y aura pas de nouveaux partenaires

Lire la suite...

vendredi 02 novembre 2012

Entretien avec Etienne Chouard sur le pouvoir antisocial de l'argent

Etienne Chouard (*) montre comment le mécanisme de l'élection politique est intimement lié au pouvoir de l'argent

Lire la suite...

mardi 31 juillet 2012

L'architecture invisible de l'église de Pleyber-Christ

L'église de Pleyber-Christ dans le nord du Finistère en Bretagne est bâtie sur un temple celte dont l'énergie spiralée est symbolisée par un triskel ou triangle équilatéral

Lire la suite...

mardi 07 décembre 2010

Cantona ne nous aide-t-il pas à lancer une méditation sur une nouvelle économie ?

L'économie à l'inverse de la physique des collisions n'est pas réservée à quelques élites isolées. Ouverte sur le monde et les hommes, elle admet à sa pensée, tous les esprits de bonne volonté. C'est ainsi qu'un grand footballeur est en passe de forger le Cantonisme, nouvelle vision de l'économie du billet de banque et de la liquidité

Lire la suite...

jeudi 11 mars 2010

Où va l'argent de votre région ?

Chaque année, 22 milliards d'euros sont injectés dans l'éducation, les transports, l'économie, l'apprentissage... Cette semaine le" Nouvel Observateur" passe au crible les dépenses des régions. Où va l'argent ? Peut-on parler de gabegie? Michel Labro, directeur de la rédaction, répond

Lire la suite...

vendredi 04 décembre 2009

L'homme souffrant

On saura dimanche matin si les sorties de Pierre Bergé pour descendre en flammes le Téléthon ont eu un effet sur les promesses de dons.

Si Pierre Bergé est passé par là, c'est le cas, aussi, de la crise. Toutes les associations caritatives le disent : elles craignent, pour ces fêtes de fin d'année, une baisse sensible des rentrées d'argent. C'est dire si elles n'avaient pas besoin de cette polémique en ce moment. Alors que, pourtant, les besoins ne se sont jamais autant fait sentir. La recherche médicale, qui progresse pourtant, a encore besoin d'aller plus loin. Les banques alimentaires, et autres Restos du Coeur, Secours Populaire, Secours Catholique, sont confrontés à une augmentation sans précédent des besoins : de plus en plus de personnes en difficultés les appellent au secours.

Mettre toutes les sommes collectées dans un " pot commun " comme le propose Bergé serait sûrement contre-productif. Les Français, s'ils sont généreux, tiennent à savoir où va leur générosité. C'est là, le véritable noeud du problème. Depuis le scandale de l'ARC, ils sont méfiants, à raison. Plutôt que de déterrer la hache de guerre sur les dons, c'est sur la transparence dans leur utilisation que le combat doit continuer à porter.

                                                                                                                                                                                           P-J. G.