OK
 

vendredi 26 janvier 2018

Cafouillage au SDIS qui a du réélire les membres du bureau

Le président et le bureau ont été élus par des conseillers départementaux qui n'étaient plus compétents. L'affaire a été rectifiée, lors du conseil d'administration du service départemental d'incendie et de secours, lors de sa réunion de jeudi 25 janvier 2018

Lire la suite...

mardi 18 octobre 2016

Un match, des duels Villiers-Moraud

Les relations sont de plus en plus tendues entre le préfet de l'Yonne Jean-Christophe Moraud et André Villiers, président du conseil départemental. Ce n'est pas nouveau mais ça devient sérieux

Lire la suite...

mercredi 12 octobre 2016

Les associations agréées de sécurité civile de l'Yonne ne veulent pas apporter leur concours au relevage des personnes âgées

Cette recommandation est ancrée sur le recentrage des activités du SDIS 89 (service d'incendie et de secours). L'inspection générale de l'administration demande une explication des refus par lettre motivée. Les associations en question, dont la Croix-Rouge, s'exposent à voir amendée la convention d'agrément

Lire la suite...

lundi 07 décembre 2015

Auxerre et la Communauté de communes du Sénonais même combat contre le SDIS

Après Marie Louise Fort (Sens), Pascal Henriat (Auxerre) charge la politique de cotisation du SDIS (service départemental d'incendie et de secours de l'Yonne) présidé par André Villiers, qui plombe la barque des zones urbaines au bénéfice d'autres communes dont certaines sont riches

Lire la suite...

vendredi 04 décembre 2015

Il y a le feu au SDIS de l'Yonne qui veut ponctionner les territoires urbains

Dans un courrier le député maire de Sens, présidente de la Communauté de communes du Sénonais Marie-Louise Fort, exprime son profond sentiment de dépit sur la façon dont le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) traite la Communauté de communes du Sénonais et sur la déconnexion des problèmes réels

Lire la suite...

vendredi 04 octobre 2013

Ras le casque

Les Sapeurs Pompiers d'Auxerre manifestaient dans les rues et devant la Préfecture de l'Yonne, tout en restant disponibles pour les secours. Un ras le bol qui semble déjà ancien et dont le maître mot avoué serait l'absence de dialogue

Lire la suite...